+243 815 677 058   [email protected] La Monusco condamne des discours de haine contre les Banyamulenge
jeu. Fév 20th, 2020

Mulenge Press Channel

La Monusco condamne des discours de haine contre les Banyamulenge

KINSHASA, RDC : –  Le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en RDC, condamne des discours de haine contre les Banyamulenge.

Selon François Grignon, la situation sécuritaire dans le haut plateau d’Uvira et Fizi s’est détériorée dernièrement, cette autorité onusienne le dit dans un message posté sur le compte twitter de la MONUSCO, après une conférence de presse tenue à Kinshasa ce mercredi 13/13/2019.

La Monusco a documenté encore des discours haineux contre la communauté Banyamulenge est cela montre qu’il peut y avoir un avenir sombre.

Le plan pour un génocide contre le Banyamulenge a été évoqué mainte fois et par plusieurs personnes mais depuis le débit de ces attaques c’est la première fois que la Monusco reconnait qu’il y a des discours haineux qui peuvent conduire à ce même génocide.

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RDC (Monusco) ainsi que plusieurs acteurs œuvrant dans cette région ont largement faillis dans la compréhension de ses contours en le présentant comme une violence inter-ethnique.

Tout compte fait, la situation sur terrain a prouvé le contraire ce narratif autour de la violence inter-ethnique jusqu’à la preuve du contraire, certaines familles appartenant aux différentes communautés ont pu fuir ensemble et Minembwe Centre est l’un de cas présentable ici les indications allant en l’encontre de cette perception d’une violence inter-ethnique sont nombreuses.

Les pays voisins du Congo qui y envoient des troupes (quelque fois par procuration) n’ont jamais été inquiétés, pour preuve, certains pays, notamment le Rwanda et le Burundi avaient été cités dans cette guerre par procuration.

Les rapports de Nations Unies (2015-2019) ont indiqués la part de responsabilité de ces deux pays limitrophes, qui depuis quelques années vivent au rythme du chat et de la souris, toutefois comme à l’accoutumée ces deux pays ont toujours rejetés ces accusations.

Le groupe armé, Mai Mai, affilié aux communautés Babembe, Bafuliru, Banyindu, et à moindre mesure la communauté Bavira ont coalisés leurs « forces armés » pour s’attaquer aux Banyamulenge.

Les membres de la communauté Banyamulenge ont étés plus ciblés par les miliciens dits Mai Mai coalisés aux rebelles Burundais Red-Tabara, FNL et FOREBU.

Selon les informations concordantes en provenance des sources locales ainsi que les autorités locales ces derniers groupes armés Burundais ont été largement, comme l’indiquent les différents rapports de Nations Unies, formés et appuyés par des services de sécurité du Rwanda ; particulièrement, son armée.

Durant les attaques de haut plateau, les  milliers de personnes qui seraient estimées à 300.000 ont fui leurs villages dont plus de 200 ont été brûlés par les miliciens et les groupes armés. Le nombre des morts n’est pas encore bien connu, mais on peut estimer autour de 300 ceux qui sont morts depuis Mars 2019 et plus de  40,000 vaches ont été razziées par le groupes armés affiliés aux communautés voisines de Banyamulenge.

L’attaque la plus récente contre la communauté Banyamulenge est celle du mardi le 12/11/2019, à Minembwe (Bicumbi).

D’autres part, plus de 70 déplacés venus de  Bijombo fuyant les attaques qui ont ciblées leur villages  sont tombés dans les mains des rebelles Mai Mai à Kirungu, chefferie de Bavira,  avant d’arriver à Uvira ce mardi 12/11/2019.

Selon les victimes de cette attaque, les éléments Mai Mai ont tendu leur embuscade au restaurant de Kirungu à 10 kilomètres de la ville d’Uvira  où ils ont pillés quelques biens que possédaient ces déplacés.

Certains déplacés ont étés éparpillés d’autres blessés par les fouets de la part des Mai Mai avant que ces assaillants   tirent plusieurs balles, pendant ce temps trois enfants dont un d’eux en age de moins de trois ans ont étés enlevés par ces rebelles qui les ont acheminés dans la brousse où ils sont restés pendant ou moins 7 heures du temps.

Des policiers accompagnés par quelques militaires  FARDC ont suivis ces assaillants dans la brousse là ils ont réussis de récupérer ces enfants et les donner à leurs parents dans la même soirée.

Ces déplacés renseignent à Imurenge.com  qu’ils sont dans une situation humanitaire très critique aucune organisation humanitaire qui les assistent dans leur état, où ils n’ont rien à mettre sous la dent sans assistance médical et sans abris.

PLEASE ADVERT WITH US
Sangiza Abandi Inkuru

4 thoughts on “La Monusco condamne des discours de haine contre les Banyamulenge

  1. Il n’ya Pas de Banyamulenge en RD Congo, STOP au mensonge . Le peuple Congolais défendent leur droit d’integrité territorial, la terre des leurs encêtres. Les envahisseurs rwandais doivent rentrer chez eux, ou soit qu’ils se taisent et qu’ils laissent de tuer nos chefs coutûmiers. Ils ont été bien accueillis mais ils jouent maintenant au jeu du trahison. Ils doivent rentrer chez eux. C’est à la communauté internationale de stopper ses jeux d’hypocrisie. Vous connaissez la vérité mais vous voulez seulement sémer des guerres aux dos des ces refugiés Rwandais se trouvant au Congo pour vos propres intérêts. STOP STOP STOP LE MENSONGE. 12 millions de Congolais sont morts, mais personne n’a prononcer du genocide. Nous ne sommes pas des enfants. Le peuple gagnent toujours. Nous allons frapper.

  2. La Monusco se prononce tardivement alors que les gens le leurs disaient dès le début. Cependant, mieux vaut tard que jamais.

  3. Ce qui ce passe Chez nous ce le Genocide preparer depuis longtemps .Mai’s Dieu de Mulenge n’oubliez pas Notre priere et a la derniere minute la puissance de Dieu gagne.
    A mon Avis la puissance de Dieu va gagner.
    Nul n’est a la hauteur de Dieu. na priere Dieu de Ibrahim,Isaac et Jacab nous demandons votre soutenance a Notre communaute ,nous voulons votre gloire vien a nous Dieu de l’Israel,pardonez_ nous ce que nous Avon’s fait du mal a vous,vous etes le pere tout puissant et votre puissance est remarcable a tout etat et etendu. Dieu nous vous demandons de proteger Notre communaute et nos voisins.
    Que votre gloire soient internel.
    Amen

Laisser un commentaire

Tanga Ibitekerezo.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *